Référencement naturel : tromper Google ?

Référencement naturel sur Google
Six milliards d’euros : c’est le budget R&D (recherche et développement) de Google en 2013.

Je veux bien croire que certains petits génies aient la capacité de berner l’algorithme pilotant le référencement naturel de Google pour faire arriver tel site en première place du moteur de recherche mais…

En fait non, je n’y crois pas.

Je ne pense pas que quiconque puisse naviguer en sens contraire à cette lame de fond qu’est Google.

En revanche, il y a bien un moyen d’être plus malin que Google, de ne jamais être déclassé, malgré les changements d’algorithme : soyez plus Google que Google !

Autrement dit, pensez comme Google : que feriez-vous si vous deviez faire le tri entre ces millions de résultats possibles pour en ressortir les 10 plus pertinents pour l’internaute ?

Quels critères mettriez-vous en place ? Quels défauts seraient rédhibitoires ? Quels sites auriez-vous tendance à récompenser ?

Nous gérons, pour l’un de nos clients, un portail d’information recevant plus d’un million de visiteurs par an, provenant uniquement du référencement naturel.

Ni Panda, ni Penguin (les deux versions de l’algorithme de Google qui ont traumatisé les webmasters) n’ont affecté notre classement. Mieux encore : ils l’ont amélioré.

Pensez comme Google et vous réussirez. Pensez contre Google et vous ferez le bonheur de vos concurrents.

Légende : Big Google is watching you… (photo tirée du film 1984 de Michael Radford d’après le roman de George Orwell)

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.